Palace on wheels- Le Train de Luxe

Les Religions en Inde

Contactez- Nous Pour Collaboration si vous êtes une agence de voyages

L’homme

peinture-moghole-inde-www.rajasthanvoyage.com..En Perse, l’artiste s’attachait surtout à rendre la ligne ondoyante et décorative de la silhouette humaine ; en Inde, il resta fidèle au canon de la femme indienne - épaules larges, poitrine opulente, taille mince et hanches plantureuses - ainsi qu’à la stature de l’homme-lion.

Au début de l’époque d’Akbar subsiste l’influence persane : l’homme a une tête petite, ronde, tournée de trois quarts, surmontant dans les effets de groupe de petites silhouettes agitées aux écharpes volantes, vêtues de couleurs vives aux teintes plates agrémentées d’or. Sous l’influence indienne, les têtes deviendront plus grandes et seront présentées de profil, l’allure humaine deviendra plus raide, et un certain sens du modelé apparaîtra dans le visage et le costume sous l’influence européenne ; les costumes deviendront plus sobres.

Aux époques suivantes, ces tendances s’accentuent. L’homme cesse d’être représenté en action, le principe de la plus grande visibilité est adopté - tête et pieds de profil, corps et jambes de trois quarts - et contribue à rendre de la stabilité au sujet ; le visage de profil donne au personnage une attitude calme et réfléchie ; quant aux vêtements, ils sont composés de lignes droites ou légèrement courbes, soulignées par des effets de tissu transparent, procédé typiquement indien.

Dans la première moitié du XVIIIe siècle, apparaît une tendance à la stylisation et à l’archaïsation. Grâce à l’influence européenne dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, l’image humaine, souvent vue de trois quarts, reprend du volume, les attitudes redeviennent moins raides et confèrent au personnage de la vie et de la liberté.

Le grand apport de l’art indien, qui le différencie de celui de la Perse, est l’art du portrait. Les artistes se sont appliqués à rendre des expressions mobiles et fugaces, tout en respectant le principe de la plus grande visibilité. C’est au XVIIe siècle que, libéré de toute influence persane, l’art du portrait indien va atteindre son apogée. Vu de profil, ses caractéristiques mises en valeur par un léger modelé et un rudiment d’ombre soulignant l’œil et le menton, l’homme est fortement individualisé : on a conservé toute une série de portraits où apparaissent de multiples races.
Au XVIIIe siècle, les portraits se figent et retombent dans l’archaïsme à force de simplification exagérée des traits ; à la fin du siècle, un renouveau d’influence européenne redonnera de la vie aux portraits moghols. Le portrait féminin suit sensiblement la même évolution que le portrait masculin ; toutefois, il mettra plus de temps à se dégager du caractère éthéré donné à la femme persane. Les images les plus réalistes voient le jour sous le règne de Shah Jahan. Tandis que, sous le règne d’Aurangzeb, la femme perd son individualité pour se conformer à un portrait idéal qui sera à la base de toutes les scènes de genre et d’intimité.

Ainsi, on peut constater que, si l’art européen eut une grande influence sur l’école moghole pour rendre la diversité et l’individualisation des visages, pour le corps humain les Indiens restèrent fidèles à leurs traditions ancestrales et, si l’on excepte les règnes d’Akbar et d’Aurangzeb, donnèrent à leurs personnages des poses nobles et majestueuses. En tout état de cause, qu’il s’agisse de thèmes de guerre, de cour ou de genre, la représentation de l’homme a toujours une valeur dominante.


Contactez Nous Pour location de voiture en Inde
Daewoo Matiz Maruti Zen Wagon R Toyota Qualis  
Ford Ikon Hyundai Accent Daewoo Cielo Fiat Siena
Mitsubishi Lancer Opel Astra Honda City Maruti Baleno
Ambassador Tata Indica Hyundai Santro Maruti Van
Fiat Uno Tata Sumo Maruti Esteem Mercedes Benz
Les Villes et Les Monuments
Agra Ajmer Bharatpur  
Bikaner Delhi Fatehpur
Jaipur Jaisalmer Jodhpur
Le Fort d' Agra Le Taj Mahal Pushkar
Rajasthan Ranakpur Udaipur
Les Dieux Populaires
Ganesh Brahma
Vishnu Shiva
Shiva Natraja Bouddha
Hanuman Lakshmi
Incarnations Vishnu Parvati

D' autres Infos
Mariage et vie Commune Indira Gandhi Rajiv Gandhi Nehru  
Ressources- minérales Rues et marchés La famille Zamindar
Les danses folkloriques Viles et villages Nourriture Le Yoga
Les-systèmes-agricoles Le Kathak Le Climat Le Pan
Hindi-quelques mots la Vie Sexuelle Le Manipuri Le Kathakali
       
Les Sikhs
Les Sikhs  
L'époque des gourous
Après les gourous
Pratiques et cérémonies religieuses
Textes sacrés et littérature
Castes et sectes

La Peinture Moghole

La Peinture Moghole  
Technique
Conception de la nature
L' homme
Représentations animales
La composition et la palette

Les Castes
Les Castes Origine des classes  
Brahmana Ksatriya
Vaisya Sudra

Les Rajput

Intouchables
   
   
   
   
Les Moghols
Les Moghols  
L' architecture Moghole
L' histoire des Moghole
Le déclin
 
 
 
 
Mahatma Gandhi
Qui est-ce?  
La jeunesse
Doctrine et mode d'action
Lutte contre les anglais
Le réformateur social
 
 
 
L' histoire de I'inde
Les ancêtres des Hindous Les Grands Moghols
L'empire d'Açoka L' arrivée des Anglais
Invasion sur invasion la souveraineté britannique
L age d'or des Gupta De la mutinerie aux réformes
L' apparition de l'islam La lutte pour l' autonomie interne
Un sultan à Delhi L' indépendance et la partition